Ouvrir le menu principal

Page:Augier - Théatre complet, tome 5, 1890.djvu/236

Cette page n’a pas encore été corrigée


Oui, regardez-le avec ces yeux-là ; je crois qu'il n'aura rien à répliquer. (Fouillant dans le tiroir de la table.) Voici sa correspondance.

Lancy

Où demeure-t-il?

Madame de Verlière

Il m'a laissé sa carte.
Elle la lui montre sur la table.

Lancy prend la carte, fait quelques pas vers la porte, et se retournant.

Quand vous reverrai-je ?

Madame de Verlière

Voulez-vous prendre le thé avec moi ?

Lancy, saluant.

Volontiers, (à part, en s'en allant.) Le thé de Mauléon... C'est toujours un avancement d'hoirie.

Madame de Verlière, tout en arrangeant le tiroir.

Ah! j'oubliais ce médaillon. (Elle se lère et tend un petit écrin à Lancy.) Joignez-le au reste.

Lancy

Un portrait ?

Madame de Verlière

Non... des cheveux qu'il s'était avisé de m'envoyer de là-bas. Il ne sera pas fâché de les retrouver ici.

Lancy

Est-ce qu'il n'en a plus ?

Madame de Verlière