Ouvrir le menu principal

Page:Augier - Théatre complet, tome 5, 1890.djvu/168

Le texte de cette page a été corrigé et est conforme au fac-similé.



Giboyer.

C’est convenu.


Maréchal.

Quelle revanche !

Il entre dans le salon par la porte de droite.

Giboyer.

Voilà une recrue dont la démocratie ne sera pas fière… Mais, bah ! il faut avant tout tâcher d’assurer le bonheur de Maximilien.



Scène X

GIBOYER, MAXIMILIEN.



Maximilien, sortant du salon par la porte de gauche.

Viens-tu ?


Giboyer.

Tu as l’air d’un homme ivre.


Maximilien.

Je le suis.


Giboyer.

Pour te dégriser, tu vas passer la nuit à écrire la réfutation du discours de Maréchal… — Je te fournirai l’exorde.