Ouvrir le menu principal

Page:Augier - Théatre complet, tome 5, 1890.djvu/139

Le texte de cette page a été corrigé et est conforme au fac-similé.



Le Domestique, annonçant.

M. Couturier de la Haute-Sarthe.


La Baronne.

Pardon ! voici un grand personnage à qui j’ai deux mots à dire… (Reconduisant Fernande.) Et puis, si je vous confisque ainsi à mon profit, je me brouillerai avec M. d’Outreville.


Fernande.

Croyez-vous ?


La Baronne, arrivée au fond.

Je m’occuperai de ce pauvre jeune homme.


Fernande.

Merci !

Elles se serrent la main. Fernande rentre dans le salon.

La Baronne, à part.

Et d’une ! — Maintenant coupons court à la gloire de M. Maréchal.



Scène II

M. COUTURIER, LA BARONNE.



La Baronne, à M. Couturier.

Comment se porte Votre Seigneurie ?


M. Couturier.

Et Votre Grâce ?