Ouvrir le menu principal

Page:Artaud - Le théâtre et son double - 1938.djvu/132

Le texte de cette page a été corrigé et est conforme au fac-similé.
130
LE THÉATRE ET SON DOUBLE

faveur d’un état plus ou moins hallucinatoire et imposent à la sensibilité et à l’esprit une manière d’altération organique qui contribue à enlever à la poésie écrite la gratuité qui la caractérise communément. Et c’est autour de cette gratuité que se rassemble tout le problème du théâtre.