Ouvrir le menu principal

Page:Arnaud - De la frequente communion, 1643.djvu/321

Cette page n’a pas encore été corrigée


à toute l’eglise, et en tous les siecles. Aussi Dieu a voulu que de nostre temps mesme le grand Saint Charles redonnast comme une nouvelle lumiere à la decision de ce pape, l’inserant dans les canons qu’il a proposez pour modelle à tous les ministres de Jesus-Christ, pour leur apprendre à guerir plustost les ames par une douce severité, qu’à les tuer par une cruelle flaterie, ainsi que le clergé de Rome parle escrivant à Saint Cyprien.


Chapitre 22


en quelles dispositions doivent estre pour communier souvent, ceux qui ne commettent que des pechez veniels. Où est aussi expliqué l’avis que Monsieur De Geneve donne de communier tous les huit jours.

mais pour revenir à Gennadius, nous avons veu, de quelle sorte ceux qui sont coupables de pechez mortels se doivent purifier, avant que de se presenter à l’eucharistie : et de là je laisse à juger ce que l’on doit croire d’un homme, qui ose asseurer, (...). Il reste maintenant à considerer de quelle sorte il se faut conduire pour ce qui regarde les pechez veniels en la reception