Ouvrir le menu principal

Page:Arnaud - De la frequente communion, 1643.djvu/296

Cette page n’a pas encore été corrigée


citant onze volumes d’un trait de plume, apres avoir esté si clairement convaincu de tant de fausses citations ; mais la grande multitude des ouvrages de S Chrysostome n’empeschera pas que je ne vous soustienne, que vous n’abusez pas moins de son authorité, que de celle des autres peres, et qu’il vous est impossible d’en rien rapporter, qui ne favorise la verité que je deffens, et qui ne destruise les fausses regles dont vous vous estes declaré le protecteur.

Vous nous rapporterez peut-estre ce qu’il dit dans une homelie. (...).

Nous vous advouërons tout cela de tres-bon cœur, et s’il est besoin, nous le signerons de nostre sang : mais afin que vous n’en abusiez pas, nous y adjoutterons ce qu’il dit au mesme