Ouvrir le menu principal

Page:Arnaud - De la frequente communion, 1643.djvu/269

Cette page n’a pas encore été corrigée


Et si vous n’estes satisfait ; il adjoustera ce qu’il dit dans son epistre dixiesme : (...).

Que si vous pensez vous eschapper en disant, qu’il ne parle que des idolatres ; il vous repliquera au mesme endroict : (...).

Et de peur que vous ne croyez, que cela luy soit eschappé, il repete la mesme chose dans son epistre douxiesme, et en termes encore plus forts ; (...).