Ouvrir le menu principal

Page:Ardouin - Étude sur l’histoire d’Haïti, tome 4.djvu/494

Le texte de cette page a été corrigé et est conforme au fac-similé.


pouvoir il eût fallu ordonner une résistance générale. C’est qu’il avait la conscience qu’il était un homme usé, par l’excès de ses crimes et de son despotisme.

Une lutte nouvelle est donc sur le point de s’ouvrir à Saint-Domingue, entre les deux races européenne et africaine ; car, si le gouvernement consulaire emploie les moyens les plus propres à tromper la population sur ses véritables intentions, elle ne tardera pas à reconnaître les vues coupables qui amènent l’expédition française.