Page:Ardouin - Étude sur l’histoire d’Haïti, tome 11.djvu/362

Le texte de cette page a été corrigé et est conforme au fac-similé.


des droits de l’homme et du citoyen » dont Hérard Dumesle était le président.

Réduite à une impuissance absolue dans l’arrondissement des Cayes, par la vigilance et la fermeté du général Borgella, l’insurrection se porta dans ceux de Tiburon et de Jérémie où elle avait pareillement éclaté avec succès.

Malgré toutes les mesures prises par le gouvernement pour la combattre, elle réussit à conquérir tout le département du Sud, au moyen de la défection successive des corps de troupes envoyés contre elle.

Convaincu de l’impossibilité de se maintenir encore au pouvoir, Boyer se décida a abdiquer et à se retirer à l’étranger.