Page:Ardouin - Étude sur l’histoire d’Haïti, tome 11.djvu/164

Le texte de cette page a été corrigé et est conforme au fac-similé.


tir de la position qu’il s’était faite. En effet, il s’empressa d’écrire à la Martinique et de requérir que l’amiral commandant la station des colonies françaises vînt au Port-au-Prince avec des bâtimens de guerre, afin de contraindre le gouvernement haïtien au respect qui lui était dû, comme représentant du gouvernement français dans la République.

Dans le chapitre suivant, on verra quel fut le dénouement final de cette affaire.