Page:Arbois de Jubainville - Cours de littérature celtique, tome 1.djvu/52

Le texte de cette page a été corrigé et est conforme au fac-similé.



Ainsi, en Irlande, on distingue dans la classe lettrée trois groupes : les bardes et les druides, que nous trouvons en Gaule sous le même nom, et les file, qui correspondent aux devins de Diodore de Sicile, aux οὐατεις de Strabon, et aux euhages de la traduction de Timagène que nous a laissée Ammien-Marcellin. De ces trois groupes, celui qui paraît avoir été le plus important en Irlande au septième siècle, époque à laquelle ont été consignées par écrit les plus anciennes compositions épiques d’Irlande, ce sont les file ; et les file sont les auteurs de ces compositions. Nous parlerons donc des file avec détail ; mais pour bien faire comprendre ce que nous avons à dire sur eux, il est nécessaire que nous expliquions quelle était la situation de leurs confrères, les bardes et les druides. Telle sera la raison d’être du premier et du deuxième des trois livres entre lesquels notre exposition se divise. Le premier sera consacré aux bardes ; le second aux druides. Les file seront le sujet du troisième livre.