Page:Arbois de Jubainville, Loth - Cours de littérature celtique, tome 3.djvu/8

Cette page n’a pas encore été corrigée


INTRODUCTION

Ou entend par Mabinogion un certain nombre de récits en prose, merveilleux ou romanesques, de nature et d’origine diverses. La collection la plus importante de ces Mabinogion se trouve dans le célèbre manuscrit connu sous le nom de Livre Rouge à cause de la couleur de sa couverture. Ce manuscrit, aujourd’hui la propriété du collège de Jésus, à Oxford, est une sorte de corpus de la littérature galloise. Il se compose de 362 folios de parchemin, à deux colonnes, et remonte, en grande partie, à la fin du quatorzième siècle. Lady Charlotte Guest a publié, pour la première fois [1], en entier, en 1838,

  1. Le célèbre Owen Pughe, auteur d’un dictionnaire gallois-anglais, encore indispensable a consulter, malgré ses défauts avait préparé une édition complète des Mabinogion, avec notes explicatives. Son travail devait, même commencer à paraître en 1831, comme il ressort d’une lettre de son fils Aneurin Owen publiée dans l’Archaeoio~ta Cam&rsMSis, IV, 3" série, p. 210. Il serait intéressant de savoir ce que ce travail est devenu. Les MaiMMo~tOK ont été mis en gallois moderne mais il est visible que l’auteur a suivi la, traduction anglaise de lady Guest.