Ouvrir le menu principal

Page:Arago - Œuvres complètes de François Arago, secrétaire perpétuel de l’académie des sciences - Astronomie populaire, tome 3.djvu/98

Le texte de cette page a été corrigé et est conforme au fac-similé.


Finlande. Tels sont les traits fondamentaux du système auquel M. de Beaumont a imposé le nom de système de Westmoreland et de Hundsrûck, dû à une catastrophe antérieure au dépôt du vieux grès rouge, mais postérieure au dépôt des dalles rouges appelées tilestones.

VI. Système des Ballons (Vosges) et des collines du Bocage (Calvados). — « Parmi les périodes comparativement tranquilles, dit M. de Beaumont, qui ont suivi l’apparition du système de Westmoreland et du Hundsrück, la surface d’une grande partie de l’Europe a été recouverte par de vastes et puissants dépôts de sédiment. » Ces dépôts formés de vieux grès rouge, de calcaire, de couches carbonifères, de porphyre brun, etc., se trouvent en France, en Irlande, en Bretagne, dans la Loire-Inférieure, dans les Vosges, en Belgique, près de Magdebourg, en Norvége, en Suède, en Russie. Lorsque les couches ne sont pas horizontales, leurs dislocations présentent plusieurs directions parmi lesquelles il en est une principale qui a été produite, probablement, immédiatement après la terminaison du dépôt, et qui est celle des Ballons d’Alsace et de Comté, des cimes de la partie méridionale des Vosges, du midi de la Forêt-Noire, de la Lozère, de la forêt d’Ecouves (au nord d’Alençon) jusqu’à Mortain, des buttes de Clécy, de Coutances à Falaise. Toutes ces montagnes ont été soulevées par des efforts violents qui ont brisé la croûte du globe, et depuis cette époque ces éclats saillants n’ont plus été recouverts d’une manière permanente par les eaux, puisque nulle part on ne trouve de roches sédimentaires sur leurs sommets. La direction de la dislocation qui constitue le système des