Ouvrir le menu principal

Page:Arago - Œuvres complètes de François Arago, secrétaire perpétuel de l’académie des sciences - Astronomie populaire, tome 3.djvu/157

Le texte de cette page a été corrigé et est conforme au fac-similé.


L’Opalinskaja sopka a fait de grandes éruptions à la fin du siècle dernier.

L’Assatschinskaja sopka a rejeté, en juin 1828, une grande quantité de cendres dont le vent du sud-ouest a transporté une partie jusqu’à Petropawlowsk, à une distance de plus de 40 lieues.

Les dix volcans actifs des îles Kouriles sont : celui situé au nord d’Urbitsch, dans l’île Iturup ; les deux volcans des deux petites îles nommées Tschirpoi ; le pic La Pérouse, sur l’île Marekan ; le volcan de l’île Uschischir, connu par un grand nombre de sources chaudes ; le pic Sarytschew qui, dans l’île Matua, dégage constamment une fumée d’un gris jaunâtre ; un volcan d’où l’on voit souvent sortir des gerbes de flammes dans l’île Ikarma ; celui de l’île Onekotan, observé par l’amiral Sarytschew ; le pic Fuss, de l’île Paramusir ; enfin le pic de l’île d’Alait, qui fit une violente éruption en 1793.

Les quatre volcans actifs des îles Aleutiennes sont remarquables à tous égards. Le volcan de l’île de Tanaga, presque aussi considérable que l’Etna, a son sommet revêtu d’une neige souvent recouverte de cendres. En mai 1796, un agent de la compagnie russo-américaine qui se trouvait sur l’île d’Umnack, vit sortir du sein de la mer, entre cette île et celle d’Unalaschka, une immense colonne de flammes accompagnée d’un violent tremblement de terre et d’un bruit effrayant ; c’était une île nouvelle, qui, explorée quelques années plus tard, croissait encore en étendue et sur laquelle était un pic qui continuait à s’élever et à vomir de la lave et des vapeurs. Le pic Makuschkin, dans la partie nord d’Unalaschka, dégage