Ouvrir le menu principal

Page:Arago - Œuvres complètes de François Arago, secrétaire perpétuel de l’académie des sciences - Astronomie populaire, tome 3.djvu/156

Le texte de cette page a été corrigé et est conforme au fac-similé.


représentées comme jetant continuellement des flammes et de la fumée, dans un article de l’Encyclopédie chinoise dont M. de Résumât a donné la traduction. C’est là, dit-on, que les Kalmoucks recueillent le sel ammoniac qu’ils transportent dans les différentes contrées de l’Asie.

L’Avatscha ou Gorelaja sopka fit éruption en 1779, pendant que le capitaine Clerke était au Havre de Saint-Pierre et de Saint-Paul. En 1787, La Pérouse et ses compagnons voyaient continuellement de la fumée et des flammes au sommet de la même montagne.

Une éruption du Tolbatschinskaja sopka a eu lieu en 1739.

Le Rlutschew est le volcan le plus élevé et le plus actif de la presqu’île du Kamtschatka. Il en sort constamment des vapeurs et de la fumée. Des courants de lave extrêmement fréquents se précipitent sur les glaces de la montagne ; pendant quelque temps le glacier oppose une digue à la lave ; cette digue est bientôt rompue par la chaleur et la pression de la masse incandescente, et le tout se précipite du haut de la montagne avec un grand bruit. Les fumerolles déposent en abondance sur la neige du soufre que les habitants recueillent lorsqu’il a été entraîné dans les ruisseaux provenant de la fusion des glaces. M. Adolphe Erman, de Berlin, a vu, en 1829, un courant de lave sortir par un des points latéraux du cône volcanique.

Le cratère du Kronotzkaja sopka, situé sur le bord oriental d’un grand lac, non loin de la mer, par 54° 8′ de latitude, laisse constamment échapper une grande quantité de vapeurs.