Ouvrir le menu principal

Page:Arago - Œuvres complètes de François Arago, secrétaire perpétuel de l’académie des sciences - Astronomie populaire, tome 3.djvu/15

Le texte de cette page a été corrigé et est conforme au fac-similé.


perpendiculaires que les géomètres appellent des normales. Là où la courbure sera considérable, il suffira de se déplacer sur le contour de la courbe ou sur celui de la surface d’une petite quantité, pour que la normale du point de départ et celle du point d’arrivée forment entre elles un angle d’un degré par exemple. Là où la courbure sera petite, le déplacement qui conduirait à deux normales formant entre elles aussi un angle de 1°, sera plus grand que le précédent.

ARAGO Francois Astronomie Populaire T3 djvu 0015 Fig230.png
Fig. 230. — Le déplacement à la surface d’un corps est d’autant plus grand pour le même angle de deux normales que la courbure de la surface est plus petite.


C’est ce que le lecteur reconnaîtra facilement en jetant les yeux sur la figure 230, où pour un même angle O des normales N et N′, M et M′ on voit que le déplacement AB est beaucoup plus grand