Ouvrir le menu principal

Page:Arago - Œuvres complètes de François Arago, secrétaire perpétuel de l’académie des sciences - Astronomie populaire, tome 3.djvu/106

Le texte de cette page a été corrigé et est conforme au fac-similé.


cans paraît s’être soulevé immédiatement après la chaîne principale des Alpes.

XXIII. Système de l’Axe volcanique méditerranéen. — Si l’on fait passer un grand cercle de la Terre par le pic de Ténériffe et le mont Etna, on a une direction à laquelle semblent appartenir Stromboli, Santorin, le mont Argée, l’Ararat et le pic de Demavend. Ce système, qui se serait soulevé vers la même époque que le système du Ténare, constitue ce que M. de Beaumont appelle l’Axe volcanique de la Méditerranée.

XXIV. Système des Arores. — Ce système est dirigé à l’extrémité sud-ouest de l’Europe, des Açores au petit groupe des îles de Madère et de Porto-Santo.

Nous avons dit précédemment (p. 83) que M. de Beaumont avait montré que les différents soulèvements qu’il est parvenu à classer par rang d’âge, sont disposés parallèlement à des grands cercles de la sphère terrestre. Cette vue ingénieuse a conduit notre illustre confrère à établir une relation certaine entre les chaînes de montagnes de l’Europe et celles des autres parties de notre globe. Nous croyons inutile de rien ajouter aux aperçus que nous avons déjà donnés à ce sujet. Nous dirons seulement que le soulèvement du système principal des Andes paraît être contemporain de celui des systèmes du Ténare et de l’Axe volcanique de la Méditerranée. Les systèmes nés postérieurement au système de la chaîne principale des Alpes, sont peut-être sortis du globe après l’apparition de l’homme sur la Terre. On trouve dans les dépôts de transport qu’ils ont produits des traces de l’industrie humaine. Le déluge historique pourrait se rattacher à cet