Page:Apollinaire - Alcools.djvu/41

Cette page a été validée par deux contributeurs.

ALCOOLS


Ayant décroché une étoile
Il la manie à bras tendu
Tandis que des pieds un pendu
Sonne en mesure les cymbales

L’aveugle berce un bel enfant
La biche passe avec ses faons
Le nain regarde d’un air triste
Grandir l’arlequin trismégiste

41