Page:Anonyme ou Collectif - Voyages imaginaires, songes, visions et romans cabalistiques, tome 2.djvu/227

Le texte de cette page a été corrigé et est conforme au fac-similé.

dira que tout cela ne sauroit être, & qu’il est impossible que dieu soit juste dans ses récompenses, & dans ses punitions, puisque je ne suis pas puni & livré au diable depuis long-tems ; moi qui ai donné tant de marques de méchanceté à ma femme même, & à toutes les personnes avec qui j’ai eu quelque commerce. Elle ne comprendra jamais comment dieu peut me laisser vivre encore, après avoir toujours agi d’une manière directement opposée à ce que je lui dois représenter, comme la vertu, & comme la règle de mes actions.

« Certainement, Atkins, lui dis-je, je crains bien que vous n’ayez raison » ; & en me tournant alors du côté de mon ecclésiastique, fort impatient de savoir le résultat de notre entretien, je lui communiquai les réponses de Guillaume.

Écoutez donc, monsieur, me dit-il, dites à Atkins que je sais un moyen sûr de le rendre un excellent prédicateur pour sa femme, c’est de se convertir lui-même ; car il faut être véritablement repentant pour prêcher avec fruit la repentance. S’il peut regarder ses péchés passés avec une véritable contrition, il sera mieux qualifié pour convertir sa femme que qui que ce puisse être. Il sera propre alors à lui persuader, que dieu est un juste juge, par rapport au bien & au mal ; mais que c’est un Être miséricordieux, dont la bonté & la