Ouvrir le menu principal

Page:Anonyme ou Collectif - Voyages imaginaires, songes, visions et romans cabalistiques, tome 2.djvu/11

Le texte de cette page a été corrigé et est conforme au fac-similé.

tracter, avec leurs concubines, des mariages légitimes par le ministère d’un prêtre catholique romain, homme fort zélé, & d’une dévotion exemplaire ; & il a la satisfaction de voir ces scélérats se convertir & faire des prosélytes de leurs femmes.

Le vaisseau prend la route des Indes Orientales, & relâche à Madagascar, où un des matelots, tué par les Insulaires, excite tout l’équipage à en tirer vengeance. La plupart de ceux qui le composent, débarquent pendant la nuit, & malgré les remontrances de Robinson, ils se jettent sur une petite ville, y mettent le feu & massacrent tous les habitans, sans distinction d’âge ou de sexe. L’humanité de l’auteur est choquée de cette barbarie à un point qu’il la leur reproche dans toutes les occasions ; ce qui les irrite tellement que, parvenus à Bengale, ils le laissant à terre malgré le capitaine, qui lui fournit une bonne somme d’argent, un valet & un compagnon de voyage.