Ouvrir le menu principal

Page:Anonyme - L’entrée d’Espagne, tome 2.djvu/46

Le texte de cette page a été corrigé et est conforme au fac-similé.

9035Aprés ce dan Rollant son oliphant sona
Par si tras grant vertuz qe le camp tenti n’a ;
S’ansaigne feit partir ; Yvolie la porta.
Li quens dist a ses homes : « Seignor, or i para
« Qi por peine sofrir honor conquier voldra ;
9040« Seüremant venez, ne vos esmaiez ça. »
Lor cevaucent a force, pues q’il le comanda.
Les doçes piers de France formant s’en esfrea ;
Hestous, le duc de Lengres, Oliver regarda.
« Ja verois vos », fet il, « ou cist fols alera ;
9045« Ja verois qu’en bataille son oncles garpira
« E menra nos en leu o mai non estordra. »
Oliver respondi : « Diex seit qe divira !
« Avegne ce qe poit, que mun cors n’i faudra. »

CCCLXXXVII[1]

178 bSe la fusez le jor es prés soz Pampaloine,
9050La ou li quens Rollant son oliphant retoine :
O lui cevaucerent tantes noble persone
Qe por honor conquere ont durez mainte poine ;
O lour ne porterent pains ni vins ni avoine.
E Bernars treit de dos sa sclavine Esclavoine
9055E le capius de cief, dont senbloit un canoine ;
Au plus tost qe il puet a vestue la broine,
L’eume s’alace, et cent le brant de Macedoine,
E monte au bon destrer qe Tiris li amoine,
Le escüer Rollant qe pués fu duc d’Ardoine.
9060Vers Noble s’adrecerent, pres le poi de Jeroine,
Tasans et enbruncez, qe nuz mot non i soine.
Or les condue Diex et sante Madeloine
E cil buen saint par cui il sont en tiel estroine !

    — 9036 Peut-être faut-il lire tentina : cf. le verbe ital. tintinnare — 9038 i manque — 9042 L. d. pieres — 9044 Ja v. fet il vos ou cist fels — 9046 estorda

  1. — 9053 p. ni uis — 9055 senblõt — 9061 eubruncez, moit non soine — 9063 il sont manque.