Ouvrir le menu principal

Page:Anonyme - L’entrée d’Espagne, tome 2.djvu/346

Le texte de cette page a été corrigé et est conforme au fac-similé.


désire un duel avec Ferragu, 1010, 1050 ; combat et est fait prisonnier par ce dernier, 1348-82, 1387, 1395, lequel le traite avec les plus grands égards, 2048-58, 2077 ; gourmande l’humeur railleuse d’Estout, 2330, 2415 ; chargé par les habitants de Nájera d’une ambassade auprès de Charlemagne, 4286, 4295, 4300, 4314, 4327 ; veut céder son cheval à Roland, 5187, 5216 ; désarçonne Isoré, 5348, et tue Nardus de Morligaine, 5354 ; ne le cède en prouesse qu’à Roland, 5356 ; blâme la conduite de Charlemagne vis-à-vis de Roland, 5764 ; appelé au Conseil, 5991, 7529, 7536 ; prend part à l’expédition de Roland contre les auxiliaires envoyés à Pampelune, 7611 ; tue Malaquin, 7777 ; fait merveille de son épée Hauteclaire, 7785 ; séparé de Roland, se lamente sur son sort, 7824 ; le retrouve, 7853, lui apprend que beaucoup de ses soldats ont lâché pied et lui conseille la retraite, 7861 ; tente avec lui une nouvelle pointe, 7879 ; l’assiste quand il a été outragé par Charlemagne, 7955, 7970 ; déclare qu’il le suivra n’importe où, 9047 ; l’interroge, à la demande des barons, sur le but de l’expédition, sans obtenir d’éclaircissements, 9085-9144 ; réconcilie Roland et Estout, 9169 ; reçoit des instructions de Bernard de Meaux pour le siège de Noble, 9481 ; placé avec 5.000 hommes en embuscade à la Porte Paris, 9490-9525 ; force l’entrée, 9636, et s’en assure la possession, 9668 ; maudit la ville de Noble, 9921-25 ; tue Dardanus et maints autres Sarrasins, 10158-67 ; reçoit de Roland la seigneurie de Noble, mais en fait don à Filidés, 10307-35, 10340, 10495 ; tue Asilex de Gerona, 10695-704, et Folquenor de Noble, 10862-73 ; reçoit l’hommage de Filidés pour Noble, 10922 ; bouleversé par la nouvelle du départ de Roland, 11179 ; justifie la conduite de son ami et annonce qu’il va lui-même rentrer en France et se mettre à sa recherche, 11231-82 ; prie Dieu pour lui, 11388-94 ; Roland le regrette en partant, 11166, le voit en rêve, 11473, fait son éloge, 11577, prie pour lui, 11759, 13688, pense souvent à lui, 11793, 12630, 13103, 14222, 14480 ; Olivier conseille à Charlemagne de rentrer en France, 15387-403 ; son émotion en apprenant le retour de Roland, 15444 ; les deux amis s’embrassent et s’entretiennent longuement, 15516-605 ; mentions diverses, 821, 916, 931, 1032, 1986,