Ouvrir le menu principal

Page:Anonyme - L’entrée d’Espagne, tome 2.djvu/254

Le texte de cette page a été corrigé et est conforme au fac-similé.

14765Ses non le a il dit e ses ancïené,
Son per e son aiol e Karles a nomé
Qui rois estoit de Rome e dou François regné ;
Conte lui com il a en Rome dignité,
Car senator estoit de cil pueble clamé.
14770Dist li comant il sont in Espagne lojé
Li baron Cristïen, qe tut i sont croisé ;
De la prise de Noble e dou roi corocé
Con le feri dou guant i dist la verité,
E con il passa mer e com s’en est torné,
14775Le ensir de la nef, l’entrer dou bos ramé,
E de son compagnon qe li avoient tüé
Li Païn dou desert q’avoient encontré,
E con avoit les dous dedenz ou val laisé,
Q’ancor l’atendeient de paor engonbré.
14780Quant le hermite l’oï, si l’en prent grant pieté.

DCXXXV[1]

« Amis », ce dit l’ermite, qant Rolant ais en non,
« Fais adonch q’il ne mante dou nom l’antencion,
« Car roe de siance dois estre por raison ;
284 b« Mais qi a Deu ne sert n’est saje ni prodon.
14785« A merveille me pleit ton cors e ta façon :
« S’il ne ment le senblant, un maovés compagnon
« Devroit avoir de toi li Saracin felon.
— Sir, j’en fais mon pooir », ce dit le fil Milon :
« Deu le seit, qi tot voit entor et environ.
14790« Encor l’en deproi jé, por son saintisme non,
« Qu’il m’otroit mieus a fere que n’ai jusqu’a cist pon,

    — 14765 Ses enõ leađit eses antiene — 14770 in Spagne — 14775 leu trer — 14776 thue — 14777 Li ꝑdit — 14778 dede enz ou u. loise — 14779 Qãt cor — 14780 heremite

  1. — 14781 le remite, enõ — 14782 mate dou mem — 14786 maomes c. — 14788 fait — 14790 poi s. s. dõ.