Ouvrir le menu principal

Page:Anonyme - L’entrée d’Espagne, tome 2.djvu/228

Le texte de cette page a été corrigé et est conforme au fac-similé.

Rolant dit dousemant : « Veez moi tot garni
« De vestre plesir fere tant con je soie vi.
— Rolant », ce dit Soudan, « adonc m’avrais traï,
« Q’en peril remandrai, quan tu m’avrais gerpi,
14075« E se mon enfant pert, pres m’a trestot ravi.

DXCIX[1]

— Vestre preu, vestre honor », ce dit Rolant, « bias sir,
« E qant qui bon vos est m’acovient obeïr.
« Mais se vos lasserés vos fil o moi venir,
« Il n’avra mal sens moi, se l’en porai guenchir.
14080« S’il voudra mon segnor Carlon e moi seguir,
« Vos en porois por droit bone novele oïr,
« Se Diey, qi le puet fere, ni le veult contredir.
« Je vos lés Anseïs, qui mout a grant desir
« De vos e de vos homes honorer e servir ;
14085« E vos le devés bien come vos fil tenir
« E il vos come per amer e maintenir ;
« Espoir q’entre vos dous n’avra mester de mir.
« Une rien vos afi, ne le di por blandir :
« Se Damediey de glorie le daigne consantir,
14090« Que nos pusons d’Espaigne le roiame conquir,
« Asés tost me verés jusqu’a vos revenir,
« Si amenrai de gient aveq moi tel enpir
« Qui voldront Babilonie droit au mur asalir :
« Mar i poront Paien en grant repois dormir.
14095« Mai si vos voul en don et en grace querir
« Qu’en pes et an delit vos doivés contenir ;
« Fetes feir les eglexies e la loi Diey samplir. »
272 aRespondi le Soldein con lermes e souspir :

    — 14071 dousomant — 14074 qui quãtu maurais gerspi — 14075 pret pues mas retors r.

  1. — 14078 le premier vos manque — 14079 sen le pora g. — 14080 Sil uourida — 14081 V. enorurois — 14090 Q. uos, romaie c. — 14091 iusquas u. r. — 14092 digient — 14093 Q. u. babenie de oit — 14094 M. i p. paren — 14098 Responde.