Ouvrir le menu principal

Page:Anonyme - L’entrée d’Espagne, tome 2.djvu/141

Le texte de cette page a été corrigé et est conforme au fac-similé.

11720« Quand il encontre vos fist penser de fallir ;
« Aprés de humaine carn volistes pois garnir
« Les sieges qe as angles fist Orguel relinquir ;
« Les quatres alimentes feisistes departir
« Li un da l’autre, el solel esclarir ;
11725« En set jor fu tot feit quant qe volistes dir ;
« E pois de limo terre formastes, magne Sir,
« Adam le primer hom, por lui a semonir
« Q’il non fust orgoilos ne qin devoit ensir ;
« Quand il fu espirei, sil feisistes dormir,
11730« D’une coste de lui, por vostre ovre complir,
229 a« Formastes cele feme qe vos Fils fist morir,
« Qe manjua la pome, por qoi sunt en martir
« Tote la humane gent, en paine et en languir,
« Ele en dona son syre, sil fist vers vos falir ;
11735« Mantinant les feisistes dou sant vergier ensir
« Quand il non degnerent vos a coupe qerir
« Dou pechié q’orent feit sens li vostre plaisir :
« De ces dos sunt insus e li bons e li pir
« Qe a Infer aloient ceschuns prés lor finir,
11740« E neïs li prophete, a cui feisistes dir
« En le lor profities qe devoiés venir
« Por raïmbre les armes qu’erent en l’oscurir ;
« Sire, votre pieté deigna acunsentir
« A naitre de le Vergen qe fu notre remir ;
11745« Le jor qe vos nasquistes faïstes aparir
« Une stoille as troi qe vos vindrent querir.
« Ai ! cant se devoient li pastors esjoÿr
« Cant oïrent cel jor beneüré bondir :
« Gaudete, qu’il est né cil que fera fenir

    — 11722 f. o. departir — 11726 de l. tere — 11732 mania — 11733 laguir — 11734 E leu d. s. s. le f. f. — 11737 qauoient f. — 11738 sũt insus répété — 11740 E nei — 11741 qe manque — 11742 auues q̃rent eloscurir — 11744 Auaitre — 11745 nasquist fait haparir — 11747 deuoit li pastros hes hioyr — 11748 celior ũncure b. — 11749 fera uenir.