Ouvrir le menu principal

Page:Anonyme - L’entrée d’Espagne, tome 2.djvu/137

Le texte de cette page a été corrigé et est conforme au fac-similé.

Respond Roland, qe bien fu latiné :
11605« Vostre merci. De qel tere estes né ?
« Grand mestier ai de la vostre amisté.

DIV[1]

— Amis », dit li prodome, « d’outre mont Orïaus
« A une noble citei, unques ne veistes taus,
« Qe mout est bien garnie de mur e de toraus
11610« E de riches maisons, de bruel e de vignaus :
« Qi vuelt desduit de caçe, mout les a bon e biaus,
« Riveres de faucons, d’astors, de gerifaus.
« Environ la citei cort de eve un gran canaus
« Qe se part e desevre deu bel flum d’Eufrataus :
11615« La trovent hom la flor de peison generaus.
« Le païs environ par est tan glorïaus
« Ja ne queroit nus autre reigne celestïaus.
« Baustres a nom la ville, dond Porus est cadiaus.
« Ces dos qe ci sont mort ni erent de cil regnaus,
11620« Mais devers Capadoce tenoient dos castiaus :
« Ni avoient main ni soir nus bon ami carnaus.
227 a« Baudor sui apelé : li mes nom est itaus.
« Vien, frans hom, avec nos e finon cist vïaus :
« Veés li bon tamps venir e departir li maus.
11625— Voluntier, por mon cief », dist Roland li vasaus.
« Qi en vos ne se fiast, trop seroit criminaus.
« Mais comant pora jé condur cist mes chevaus
« En cil vostre dormons avec moi san e saus ?
« Lui el brand sunt por moi, ja ni iroie sens aus.
11630— Sire », dit le stormant, « veés ci dos batiaus :
« Neslepas i ert menei avant qe cant li gaus. »

  1. — 11610 E manque — 11611 de gaçe — 11612 Riuers — 11618 Balisters ; est manque : pour le nom de la ville, cf. 11784 et  11809 — 11619 son m. — 11620 tenoit — 11621 en main ni s. — 11627 M. c. porai c. — 11630 bastiaus — 11631 qe eant li g.