Page:Anonyme - L’entrée d’Espagne, tome 1.djvu/410

Le texte de cette page a été corrigé et est conforme au fac-similé.

7300« Nul fort çastel n’a durer contre a lor. »
E cil vinent tost devant lor signor
E tot li feit monstrent a l’Aumansor.
« Sir », dist le uns, « ne aiés punt d’iror ;
« Cil edifis che vos veeç desor
7305« Che cil en maine cun criç e cun furor,
« Ne seroit mie a blasmer la peor ;
« Mais il n’unt maistre ni vailant condutor ;
« Petit jent unt por sofrir un estor.
« Danee soit ma arme enç l’enfer tenebror
7310« Se la venue che funt cil liceor
« Rien en seit Çarles, le lor emperaor.
« Ci n’a mester fors la vestre valor :
« Feites armer, senç criç e senç tambor,
« Vos cevaler e vos archiers ancor ;
7315« Les archiers feites por la porte desor
« Da munt a val curre desor li lor,
« Lor civaler tenirunt en freor.
« E je irai as murs Saracinor
« Ou tant je ai de mangonal plusor ;
7320« Quatre en ferai desclaver a un hor ;
« Le plus petit jetroit peires grignor,
« Li autre vaseus de feu e de calor :
« Se lor engins atain dou plu menor,
140 b« Le plus ardiç ferai metre au retor.
7325« Quant treit avromes, inseç toç senç leisor,
« Esperoniés cun tot vos seguior ;
« Pres vos viront tut mi carpenteor ;
« Endementer che durera l’estor,
« Metrai le feu au çastel tot entor ;
7330« E mantenant quant veireç le splendor,
« Torneç vos rier a joie et a baudor. »
Dist Maugeris : « Tu aies mon amor :
« Bon conseil ert ci, nel domant milor. »

    — 7300 N. f. caste — 7304 nos ueeeç — 7308 Pitet — 7316 curer — 7322 Les autres — 7333 B. c. e. ci ie nel.