Page:Anonyme - L’entrée d’Espagne, tome 1.djvu/312

Le texte de cette page a été corrigé et est conforme au fac-similé.

Del remanoir furent nos baron molt dolant.
Le niés Karlon monta sor un favel amblant ;
4600En destre feit mener Vailantins e Bruant.
Oliver et Hestous monterent ereemant,
Gerard de Rosignon e Trepyn li vaillant.
La ensagne au fil Milon ert un confanon grand
A quarter d’or batus e d’un açur scemblant ;
4605Desor i oit une bande roge cum feu ardant,
Quatre croises i oit esmeré tot d’arçant.
Cil Signor les condue qe sor cros fu pendant
E li baron san Jaches, por qi sunt travaliant.

CXC[1]

De Naçarans s’en ist li niés li enperedor.
4610Les soudoier de Rome seguirent lor signor
E furent bien dex mil vasal de gran valor.
A l’ensir de la ville n’i oit bosin ni tambor ;
Devant chevaucherent le convers conductor ;
88 bLe nom fu mis entr’els : chevalier senator.
4615Quand il sunt tant alé q’el parut li albor,
« Sire », font li convers, « proçans somes des or
« De la riche cité Malgeris l’Aumansor ;
« Vos ni irés une liegue qe vos verois la tor. »
Lor respondi Rollant : « En non li Creator,
4620« Arestez vos », fait il, « li grand e li menor,
« Si manderons avant jusqu’a .c. coreor ;
« Se Paiens s’en issent, prés soient feridor.
« Venés avant, Estos, de vos ne sai millor :
« Cent chevaler eslis prendeç or de cestor,
4625« Esperonés avant deqi au mastre bor.
« Se cels dedens s’en isent, mantenés vos a lor
« Quant porés, si les treites de la ville longor ;

  1. — 4612 bosine — 4615 il furent — 4619 Lor respond r. e non — 4624 or manque — 4627 le treites.