Page:Anonyme - L’entrée d’Espagne, tome 1.djvu/284

Le texte de cette page a été corrigé et est conforme au fac-similé.

3815« E venir home ? E de quoi nasqui don
« Le primer home ? » E cil dist : « De limon
« Le forma Diex, cher de fi le savon,
« Pués li hosta la feme dou galon. »
Respont Rollant : « A Diex benicion !
3820« Or te porpense se vais contre raison.
« S’il ne nasqui Adam, com nos lison,
« Fu il donc home ? Fa ceste asolution. »

CLV[1]

Dist l’Arabis : « Croi qu’Adam home fu.
« N’i avoit fame dont il eüst naschu ;
3825« De terre el fist e l’enspira de lu.
— Se tu crois ce », Rollant a respondu,
« Ch’Adam fust home, je ne te demant plu.
« E donque issi la fame de son dru :
« En cestor donque nulle raison ne fu.
3830« Or donque a je dou tot le plé vencu ;
« Ja te sera maintenant asolu.

CLVI[2]

« Entand, Paiens », ce dist le puigneor,
73 b« Por quoi vient home le nostre Creator :
« Si com de l’ome cil fist la prime usor
3835« Par estovoir, par complir ses labor
« Convient il estre d’un autre home fator
« Che d’une feme que fust vergne ancor
« Nasquis de cars, sans ovre pecheor,
« Par acomplir de nature l’onor.
3840« Li sant profete q’erent en tenebror,

    — 3820 se tu uais

  1. — 3824 dõc — 3827 ie uc te
  2. — 3832 puigueor — 3834 al fist.