Page:Anonyme - L’entrée d’Espagne, tome 1.djvu/234

Le texte de cette page a été corrigé et est conforme au fac-similé.
CI[1]

47 bDe ranpogner le baron ne remist
2415D’une grant piece ; mais Oliver lor dist :
« Quant deüsez reclamer Jesu Crist
« Qe cil de mort e de mal defendist
« Che se combat vers cil grant Antecrist,
« E le uns l’autre se tance e se maudist !
2420« Proier voldroie ceschuns, se lor pleisist.
« Que cist tencer dehomés remanist. »
E l’arcevesque de Reins lor contradist ;
A mont grant poine que tenir los en fist,
Car par grant ire les barons molt s’aïst :
2425Le uns enroje e l’autre enpaloïst.
Paiens quidoient des ors q’il se ferist ;
Le uns s’en gabe e le autre s’en rist.
Chi de Rollant, seignors, omeis disist
Che se combat par Diex, nostre minist.
2430An tot sa vie tiel bataile ne prist
De un seul home que tant lui forfesist.
Se la fuisez o Rollant la requist
E mantes fois veoir comme il guenquist
Le grant tinel, car se plus l’atendist,
2435Jamés a Carles son sir ne revenist !

CII[2]

Devant la ville qe Naçeron funda,
48 aSont les barons o gaire d’amor n’a.
L’uns est por Crist, que en la crox pena,

  1. — 2418 ancecrist — 2419 mãdist — 2421 dehomes remanit — 2422 de dux lor c. — 2423 grat — 2426 Paies, fetist — 2427 atre senust — 2430 Autot — 2431 Ne un seul — 2432 Sae la fuis la o
  2. — 2438 quen.