Page:Anonyme - L’entrée d’Espagne, tome 1.djvu/214

Le texte de cette page a été corrigé et est conforme au fac-similé.

« Amis Rollant, trosqu’al jor do juïse
« Sera parlé de vostre grant franchise,
« Che par engins e force avez la mort aquise ;
« Greignor nomee avez enchué conquise
1850« Sol d’escamper de mes mains en tiel guise
« Che se tot seul eüsez Rome asise.
« Mais avant che Spagne soit soz vos mise,
« Ensanglenties i avront mante chemise
36 b« E mantes dames perdront lor druerise ;
1855« Asés pulcelles qu’a barons sont promise
« Par trop atendre feront la crine grise ;
« Tant i avra de vostre gent oncise
« Ch’en perdra Françe la sa grant gentilise.
« Por Mauchomet, fet avez fole enprise. »

LXXXIII[1]

1860Respont Rollant o la cere grifagne :
« Saracins frere, la conquise d’Espaigne
« E d’Aragons en Jesu Crist remaigne.
« S’il lui pleira, e toi e ta compaigne
« Pora petit vers la divine ovraigne.
1865« Tu non verais mais torner cele ensaigne
« O le flors d’or baloie en celestre campaigne
« Dedans Paris, o la letre s’ensaigne,
« Tant ch’ert porpris le chemins e le plaigne
« Do sant apostre. Jurez l’a Carlemaigne. »
1870Dist Feragu : « Avant que ce avagne
« I avront copé mant piz e mant entraigne.
« Li jor s’an veit, embronir voi la plagne,

    — 1846 domise — 1848 mort est ajouté par B sauf la lettre r ; ce mot ne convient guère au sens, mais comment corriger ? — 1849 nome — 1852 Mañt che — 1853 Ensanglẽnes i auroĩt — 1857 aurai — 1858 Chil en

  1. — 1862 xp̃ĩ — 1866 en c. en campaigne — 1871 Iauont — 1872 pleagne.