Page:Anonyme - L’entrée d’Espagne, tome 1.djvu/163

Le texte de cette page a été corrigé et est conforme au fac-similé.

« Ce nos resanble huevre de gerre,
475« E par itan avons dotance,
« Que non savomes vostre entance.
« Se vos dotomes n’est merveille,
« Quant nos avons joste l’oreille
« Un tant puisanz rois com vos estes.
480« Car, si com est sor toz les bestes
« Le lions rois et soverans,
« Tot ensi estes sor li terrans.
« Por tant mandons cartes e breu,
« Que nos mandez dir en qeil leu
485« Vos plait aler e en qeil part,
« Car gent a lances et a dart
« Vos manderons en gran partie,
« Nun por autre qe cortesie,
« Car penser vos porïez riens
490« Qe nun seroit ni sains ni biens.
« Se ne nos faites asavoir
« En quel part est vostre voloir,
« Ne nos tenez par ice fol,
« Qe ja n’avons le cuer si mol
495« Qe ne gardons nostre peïs.
« Tant tost ferons les nos amis
« Tretut somondre et envoier ;
9 b« Plus en avrons de .c. miler,
« Des qu’avrons feite l’asemblaille.
500« Un autre riens sacés sans faille,

    — 474 huenre — 476 A Que nos savomes ; B nos ne sevons — 477 A ne est mereueille — 478 A le oreille — 479 B puissant — 480 B touz — 481 et manque — 482 A sor se t.. — 483 A mandomes — 484 uos — 488 B E nun — 489 B Mes penser — 490 B Qe ne seroit — 491 A Se ne uos f. aseuoir ; B Se uous nos f. asauoir — 493 A Ne nos ferez p. i. fols ; B Ne nous tinrons — 494 A li cuers si mols — 495 uostre — 496 B les uos amis ; B li nos — 497 A Tut ; B Tretuit semondre — 498 A Plus naurons — 499 A Desquiuõs fete asemblaie ; B Depues che a. feit ascẽblaile — 500 A autre nens.