Page:Anonyme - L’entrée d’Espagne, tome 1.djvu/117

Le texte de cette page a été corrigé et est conforme au fac-similé.

Contrairement à l’usage du français propre, les adjectifs suivants peuvent garder au féminin la même forme qu’au masculin : dous 2577, etc. (voir le Glossaire), sanglant 10631, 10643 ; par suite, on trouve l’adv. doumant 15501, pour doucemant.

En revanche, la forme féminine est employée au masculin dans coie 6850, noire 5065, 5112, etc., vaire 8483.

Pronoms personnels. — 1er pers. sing. : je (ge), placé après le verbe, reçoit l’accent tonique sans diphtongaison : 19, 55, etc. ; il est employé pour moi dans la construction por je (ou  ?) perdre Clormon 5681. Il a comme concurrent eu, qui peut être atone, 600, 5219, et tonique, 6088. — plur. : nos atone se réduit exceptionnellement à ne, 4734 ; comme réfléchi, il est assez souvent remplacé par la forme de la 3e pers., se, si, s’ : nos s’en retorneront 4665, — si s’en irons 6828, pois se tendrons 8037, nos sirendron 8108, nos ne s’an parcevron 8122, de qoi s’entremeton 11314.

2e pers. plur. : vos atone se réduit à vo 7128, et, beaucoup plus fréquemment, à ve, v’, 6373, 6604, 7604, 7745, etc.

3e pers. sing. masc. : il s’emploie comme rég. tonique, il asés pobre voi 13354, ver il 6621, a il 13733 ; il cède parfois la place à el suj., 117, 383, 1008, etc., et rég., 1441. Comme rég. dir. atone, on trouve lo 397, 11760, li 759, 1437, lui 1262 ; la voyelle tombe dans les formes appuyées lal (là le) 1953, mel (me le) 7027. Le rég. indir. atone est exprimé par les formes les plus variables (sans parler de la forme normale li) : le 1926, 2383, etc., lui 1486, 1618, etc., i 224, 1370, etc., il 232, 6621, ge (g’) 3916, les 6333. — fém. : suj. la 452, 2999, le 12033. — plur. masc. : suj. el, 8172, 9267 : rég.