Page:Anonyme - L’entrée d’Espagne, tome 1.djvu/107

Le texte de cette page a été corrigé et est conforme au fac-similé.

6853, olsast (osât) 6564, outroi 12179, pansé 8238 (cf. repuisa 9623, repouser 4528), pouvris 13927, restaurer 6745.

Les cas d’aphérèse sont assez fréquents et correspondent à l’usage ordinaire des textes italiens : bandont 15181, benoi 13356, caison 925 etc., contance 6985, cubes 428, defiz 7292, fant 6351, glise, glixe 168 etc., laine 5345, lie 2675, molus 5377, moniere 14417, nemi 351 etc., neslepas 11630, raçe 387 N, 2240, rance 13181, riol 2967, sorer 5710, sue 1767 (cf. sua 2593), vaine (avoine) 11645, vantage 2758, vers (hiver) 4192.

Une métathèse vocalique se produit dans espoerir (pour espeorir) 8622, estorin (pour osterin), 899.

CONSONNES

Explosives. Labiales. — P maintenu : capdelle 60, doplentin 8240, sapor 4460 ; affaibli en b : cobre 893, obre 13514, pobre 24, 146 etc., recobrer 8368, sabor 15000, 15091, saborous 15104 ; disparu : pore 4829.

B maintenu : trebuz 242, coubes 845, febre 6639 ; changé en v : lavorer 7953, forme inconnue au français propre ; vocalisé dans escriu 644. Le groupe -bj- est rendu quelquefois par ç (au lieu du français propre g, j) : cançer 11712, loçeron 8120.

Dentales. — T intervocalique est parfois maintenu : ahité (lat. aetatem) 7413, cuiter (cuter, quiter) 4276, 4753, etc., devité 3778, eiter 7012 ; affaibli en d : crider 6740, enperedor 4609, feridor 4622, podoir 6302, rodon 14934 ; remplacé par i : roie 3700, roieler 1132, 5949.

Appuyé devant i en hiatus, le t est ordinairement