Ouvrir le menu principal

Page:Anonyme - Doon de la Roche.djvu/348

Le texte de cette page a été corrigé et est conforme au fac-similé.

130, 880, 2385, Looraingne, 2816, Lorraine ; les puis de Leoroingne, 2910, montagnes placées par l’auteur en Italie.

Loqueste, traître tué par Landri, 4634.


Mahom, 4401, Mahomet, 4354, dieu des Sesnes.

Maiance, Maience, 2394, 2808, 2915, 2921, 3060, 3707, est assiégé par Doon, 3832 et suiv. ; voir Asson.

Malingre, fils de Doon et d’Audegour, 938, 956, etc.

Malprin, messager de l’empereur Alexandre, 4230 et suiv.

Malquerant, traître tué par Landri, 4634.

Malsarie, sœur de Tomile, mère de Grifonel, 2992.

Manople : brul de —, 2326, bois placé dans le voisinage d’Aix-la-Chapelle.

Marie (sainte), 513, 827, etc., la sainte Vierge.

Maugin, traître, 121.

Monbardon, 1681, 2723, Montebardone en Italie. (Cf. J. Bédier, Les Légendes épiques, II, 204.)

Mongiu, 4255, Montjoie. (Cf. J. Bédier, Les Légendes épiques, II, 225 et suiv.)

Monjoie, 4395, Montjoie, cri de guerre des Français.

Monlaon, 1490, 1505, 1519, 1759, Laon (Aisne).

Monpeillier, 864, Montpellier.

Montefleüne, 865 (?).

Monsteruel sor mer, 1959, 2084, Montreuil-sur-mer (Pas-de-Calais).

* Montervile [ms. Monteruule], 2660, 2848, localité où eut lieu la bataille entre Dorame et l’empereur Alexandre.

Morïene, 2913, la Maurienne.

Morise, refuse de suivre Landri, 1242 et suiv.

Moriz le chenuz, neveu de Doon, 370, 399, se montre favorable à Olive, 1020 et suiv.


Noiron (Pré), 1554, 3325, 3478, ager Vaticanus, puis Prati di Castello, à Rome.

Normandie, 4114.

Normant, cas rég. Normans, 14, 435, 999, Normands.


Olive, à l’asson. Olivain, 3409, 3446, Olivant, 3457, sœur de Pépin et femme de Doon, 43, 50, etc.

Oton, partisan de Doon, 3871.

Outré, envoyé de l’empereur de Constantinople en France, 1502 et suiv.


Paris : Pépin y tient sa cour, 12, 38, 311, 325, 574, 575, 1283, 2229.

Pavie, 1791, ville d’Italie.

Pepin, roi de France, 11, 38, etc. ; qualifié roi, 11, etc., empereur, 41, 54, etc., le roi Franc, 2126 ; a tué le lion, 220, 2226, 2855.

Pere (saint), voir Pierre.

Pierre (saint), qu’on vénère à Rome, 3325, 3478 ; qu’on vénère à Cologne, 2153, 3544 (voir Saint Pierre) ; le grand chemin saint Pere, 1378, le chemin qui mène à Rome ; S. Pere au Bras, voir Saint Pere au Bras.