Ouvrir le menu principal

Page:Anonyme - Doon de la Roche.djvu/266

Le texte de cette page a été corrigé et est conforme au fac-similé.

Que ces puceles vont a geus et a quaroles ;
Dont fut Landris li enfes ou chastel de La Roche,
4260Et si[s]t sur .j. perron devant la mai[s]tre porte ;
Atant es le messaige qui l’anel d’or aporte ;
Il ne porta pas brief, ains a dit par parole :
« Jhesus li roi[s] du ciel, qui comma[n]ça l’istoire,
« Il salt et gart Landri et li croisse sa force !
4265— Amis, » ce dist Landris, « Dieu vous croisse victoire !
« De quel tere es tu nez qui contes tels paroles ?
— A la moie foi, sire, droit de Constantinoble,
« Ou la plus bele fame por vostre amor s’afole,
« Qui onques fut en tere ne jamais soit desore.
4270« Or vous mande mes sires et li grans apostole[s],
« Li convent que vous orent vos atandent encor[e].
(f. 81)« Garde[z] que [ja] vers els soit sauve vo parole ;
« Qui sa fiance passe, a tous jour[s] s’en affole
« Et qui soufri grantment, li tala[n]s le sorporte. »
4275Quant l’entendi Landris, de bien parler le loue.

CXXI[1]

Quant entendi li enfes que li messages dit,
Ne li laissa plus dire, ains le fi[s]t aseïr ;
A .j. conseil le meine desoz l’ombre d’un pin :
« Comment avez a non ? — On m’apelle Malprin,
4280« Bien me devez cognoistre, car main[t] jor vos servi.
— Li bons rois Alixandre comment se maintient-il ?
— A la moie foi, sire, molt est proz et genti[z].
— Et sa fille la gente, la belle a[l] cler vis,
« Est elle morte ou vive, at elle seignor pris ?

    — 4258 Corr. Et ces p. (?) — 4260 sur, ms. sus. — 4266 De quelles t. es tu n. q. Constantin p. — 4270 li grant a. — 4271 Les convant. — 4272 v. eulx s. sauvee voz paroles.

  1. — 4276 messages. ms. messager. — 4278 conseil, ms. conseille. — 4284 ait e.