Ouvrir le menu principal

Page:Anonyme - Doon de la Roche.djvu/229

Le texte de cette page a été corrigé et est conforme au fac-similé.

3260« Enuit les mangeroient ors ou lion ou chien ;
« Por no droit seignor lige le vos ruis et requier ;
« Que Dex, par son commant, le doinne repairier !
— Dame », ce di[s]t li maires, « com vos plaira si [i]ert,
« A vo talant en faites, ne m’en entremet riens ».
3265Toz les degrez de maubre en montent ou planchier,
Et la dame les moinne sus ou terrin celier
Ou on fait la cu[i]sine et la mesnie siet ;
De lait et de frommaige i sont li mès plenier
Et de flaons noviax et de pain tot musié ;
3270De la froide fontainne se pue[e]nt aaisier.
Et quant li dux le voit, s’en fu joianz et liez.
« Biax niés », ce dist li dux, « cist est biax vivandiers,
« Certes, molt est prodons : assez done a mangier ;
« Damedex me confonde se il n’est corrociez ».
3275Il a boté la table laidement de son pié,
Trestot a respandu le boivre et le mangier,
Dont en tindrent lor feste et braichot et levrier.
« En la moie foi, sire, ne somes pas bergier
« Que nos de tel viande dëussiens aseier.
3280« En la terre de France n’en vi onques mangier ;
« Vos en verrez demain ces ma[s]tins enragier.
« Nos l’avons en costume, en France et a Poitiers,
« Quant hons hauberge autrui, qu’il le conroie bien,
« De pocinèz pevrés et [de] gastiaus broiez
3285« Et vin et ysopé tant com li est mestiers.
« Et se tu vuels, bel oste, tel viande nos quier,
« Et se tu nel vuels faire, remés est nos mangier.
« Se venons a La Roche, nos l’amanderons bien. »
Quant l’entendi la dame, s’a son talent changié,

    — 3260 L. maingeroiens. — 3261 L P. nos droiz ; ms. P. vos drois s. liges le v. prie et r. — 3265 L plainchier. — 3269 tot, ms. sont. — 3272 Ms. si e. b. — 3277 braichot, ms. broches. Vers perdu après ce vers ? — 3279 dëussiens mq. ms. — 3283 autrui, L et ms. autre (cf. 3333) ; L. conraie. — 3286 et 3287 vuels, L viels, ms. vuels (vues). — 3288 Ici s’arrête le fragment L.