Ouvrir le menu principal

Page:Anonyme - Doon de la Roche.djvu/204

Le texte de cette page a été corrigé et est conforme au fac-similé.

— Baron », dist la duchesse, « vostre arme soit salvée.
« Dont estes, de quel terre et dont est[es vos] née ? »
— En la moie foi, dame, de la vostre contrée ;
« Nos servimes es noces ou tu fus esposée,
2575« Quant tu fus de Doon, nostre duc, marïée.
« Ou est remés li dus ? qui vos a desevrée ? »
Quant l’entendi la dame, s’est cheüte pasmée.
Li .iiij. pelerin par les bras l’ont levée ;
Ele lor a sa honte et sa perte contée,
2580Coment li fel Tomiles l’a a tort demenée,
Et Audegou[r] sa fille a a[l] duc marïée,
Et que ne set novel[es] ne del fil ne del pere.
Quant li per [l’]entendirent, de pitié em plorerent ;
Desur saintes reliques tuit ensemble jurerent
2585Qu’il li rendront sa terre et tote sa contrée
(v°)Ne la fille Tomile n’ert ja par lor amée.
Quant l’entent la duchesse, grant joie en a menée.
« Niece », dist li evesques, « franche dame honorée,
« Cil .iiij. baron sont de la vostre contrée.
2590« Et si ont devant moi vostre honor bien jurée,
« Et si la vous rendront, ja n’en ert trestornée.
« Quant vos avrez La Roche et tote la contrée,
« Niece », dist li evesques, « ne soiez esgarée :
« Tenez large mesnie, donez larges sodée[s],
2595« Car par ce serez vos servie et honorée. »
D’or en avant commence de la [ruiste] meslée...
De la fiere venjance que il fist de sa mere
Et geta de la chartre le duc Doon son pere
Et jura Salmadrine, la fil[l]e l’emperere,
2600Et ensembla la gent qui de Pu[il]le fu née,
Tosquanz et Genevois et ce[l]s de Valfondée :

    — 2572 et de q. t. ; d. est nez. Altéré. — 2573 Et en. — 2582 des f. — 2583 li pere. — 2591 la v. randrons. — 2594 l. mainie. — 2596 Après ce vers, il doit manquer un vers où Landri était nommé. — 2601 Torquanz.