Ouvrir le menu principal

Page:Anonyme - Doon de la Roche.djvu/20

Le texte de cette page a été corrigé et est conforme au fac-similé.

saus) 3704, pert (part) 3821. Dans Orson, G. Paris n’a constaté ce fait que pour a devant n (Intr., p. IX). — Une fois, devant une chuintante, a devient oi : broichès (brachez) 3303.

E provenant d’a latin tonique libre devient ei (sporadiquement) : grei ou grey 77, 595, 1587, 3031, crestientey 407, maufei 3291, prei 2068 ; dans les participes : donney 408, gardei 872, ancontrei 1604, etc. Dans ces exemples, ei est final, mais on le trouve aussi à l’intérieur d’un mot : meire (mère) 490, remeist 865, sceit, 814, 887, 3111, etc., de savoir (cf. Orson, Introd., p. IX). — E de toute provenance peut devenir a, soit dans les syllabes toniques : ast (est) 2051, duchasse 2570, remas (remés, de remanoir) 3067, sale (selle) 2012, 3792, soit surtout dans les protoniques : assauça (exhaussa), 5, arastement 2614, armine (ermine) 2706, aseier (essayer) 3379 [1], assauça, 2967, avesques 2936, 2967, etc., Barnars 3191, 3660, Barnart 3215, gardon (guerredon), 3326, palée (pelée) 4110, ramés 1002, trabuchier 2304, 2481. On trouve même assongne 4340, pour enseigne, ce qui semble supposer une forme esseigne. C’est surtout quand ce fait phonétique s’accompagne de la chute de l’s, dont nous parlerons plus loin, que le mot prend un aspect quelque peu déconcertant : amaier (esmaier) 3100, avoilla (esveilla) 2713, aposa (esposa), 4533, malée [2] (meslée) 2059, ratoié (restoié) 2537. Ce changement d’e en a se retrouve dans Orson de Beauvais (Introd., p. IX). — Un cas spécial, où e est supplanté par a, est celui des troisièmes personnes du pluriel du prétérit : retournarent, 1184, jurarent 1202, montarent 2972, lassarent 4377, etc. ; nous reviendrons sur ce fait à propos de la langue du poème. — Notons

  1. Cette forme reproduit celle du fragment ; voir plus haut, p. XII.
  2. Cette forme est aussi dans Parise la Duchesse (v. 2333, édit. Guessard et Larchey), dont le manuscrit unique a une teinte orientale prononcée.