Ouvrir le menu principal

Page:Anonyme - Doon de la Roche.djvu/194

Le texte de cette page a été corrigé et est conforme au fac-similé.

De ce tieng je Doon et a fol et a bric
Quant nul de ces perjurs a a ra[a]nçon mis :
Mieus les eüst fait pendre ou ardoir ou boulir.

LXX[1]

Or s’en repaire Do ou chastel de La Roche,
2315Serjans et chevaliers enmoinne a grant flote ;
(v°)Argent et raançon a mervoille li offrent.
Onques ne tresfina s’est venus à La Roche,
Garder fait ses prisons en chartres et en fosses.
L. escuiers s’en torne, qui a esperons broche,
2320Tomile et Malingre va noncier la parole.
Sa fille demanda, qui ne fu mie fole :
« Que firent ores d’Ais li baron qui sont nostre ?
— A la moie foi, dame, malement se deporte[nt],
« Car desdu[i]s de puceles ne tables nes conforte.
2325« Mardi matin nos vint sire Do de La Roche.
« Si nos mist ses agais enz ou brul de Manople ;
« Danz Do nos [i] ocist Gilebert et Antoine,
« Asson et Gu[i]nemant et Raol de Vaudone,
« .XL. chevaliers li maus en est granz nostres »
2330Quant l’entendi Tomiles, duel ot de ses paroles :
Il a mandé ses homes par vertu et par force ;
Onques ne tresfina si vinrent a la Roche.

LXXI[2]

Tomiles et Malingres ont mandé lor compaignes,
Et sont .xl. mile as haubers et as lances.

    — 2311 bric, ms. bris — 2313 Mais.

  1. — 2316 et arancon ; leur offrirent. — 2319 tornent. — 2322 Q. font oci. — 2325 m. vous v. — 2327 D. vous o. — 2330 T. grant d. — 2331 Il manda ; p. vertus.
  2. — 2333 companies.