Ouvrir le menu principal

Page:Anonyme - Doon de la Roche.djvu/17

Le texte de cette page a été corrigé et est conforme au fac-similé.

— Dans douce 1262, l’u peut représenter l vocalisée, mais il y a doz (masculin) au v. 1272. — Dans pou 135, etc., l’o est ouvert (lat. paucum), mais il y a po aux vers 1281 et 1313.

U représente ue : mute 3195, illuc 3186 ; mais on lit bues au v. 3205. — On lit veul, pour vuel, au v. 3242. — Gurpie, pour guerpie, au v. 1258, peut être une faute du scribe.

Ui dans fuissiez 1166, à côté de fusse 1167, n’est point une forme insolite ; mais ce qui est bien exceptionnel, ce sont les participes passés entendui 1249, corrui 1161 ; la forme habituelle u se trouve dans venu 1309, 1319 et descendu 1320. Fui (lat. fuit) est constant (1156, 1194, 1198, 1206, 1287, 3136, 3216, 3243) ; de même on a connuit 3215 et estuit 1195.

Consonnes. — L n’est pas toujours vocalisée devant une consonne : on trouve nel (ne le) au v. 3287, mais il y a nou au v. 3234 ; viels (pour vuels) 3286, 3287, mais voudrai 3222, 3223. L’article masc. sing. combiné avec de est tantôt écrit dou 1214, 3123, 3198, 3241, tantôt do 1270, 1274.

La notation de la finale us (ls) est flottante : aux 1161, mais ax 1214 ; biaus 1232, 1236 ; biax 1250, 1294, 3256, 3272 ; bex 1165 ; damoisiax 1302.

L mouillée, entre deux voyelles, est écrite ll : essilliez 3183, 3237, moillier 3181, 3191, 3229 ; suivie d’une consonne, elle est écrite l : mielz 1324, iels 1161, ou se vocalise en u : euz 1254.

N mouillée, entre deux voyelles, est figurée par nni : gaainnier 3194, plainnier 3202, ou par gni : ensoignier, 3227, ensoigniez 3165 ; devant une atone on a nn : vinne (lat. vinea) 3197, Coloinne 1301.

Le son résultant de t + s latins est noté par z dans ensoigniez 3165, outragiez 3167, mais par s dans amïés 3178.

Morphologie. — Déclinaison. — On trouve s analo-