Ouvrir le menu principal

Page:Anonyme - Doon de la Roche.djvu/111

Le texte de cette page a été corrigé et est conforme au fac-similé.

Onques puis qu’il prist armes et il fu adobez
35Ne vout li dus ardoir ne preer ne rober,
Ainz servi par ses armes les princes et les pers,
Et tant fist lor servise que li donnent asez.
Doons servi Pepin a Paris la cité
Trois anz toz acompliz, ne li vout rien rover,
40A .iijc. chevaliers qui sont preu et sené.
Et Pepins l’empereres li eüst trop donné :
Une seror avoit nostre empereres ber,
La dame ot nom Olive au gent cors honoré ;
Ele amot plus le duc que nule riens, fors Dé ;
45Mais ainz ne l’en ot cuer ne corage mostré
Por ce qu’il n’estoit mie de si haut parenté.
Seignor, ja dit l’escriz qui vos est demostrez
Que il n’est chose en terre, tant le sache on celer,
Que avant ne reveingne quant il est destiné.
50(f. 2)Ainsi font les amors que Do a demené
Vers Olive la bele o le viaire cler.
Seignor, ce fu .j. jor devant Nativité,
A feste saint Andrier, qu’Avent doivent entrer ;
Pepins nostre empereres, li gentiz et li ber,
55Loa ses soudoiers, ses en lessa raler,
Cui .c. mars, cui .iijc. avers ce que il set.
As princes donna [il et] chastiaus et citez,
Donjons et bors et viles, recez et fermetez ;

    — 34 qui prit, fut adoubés. — 35 vot, dux, proer. — 36 Ains, peres. — 37 leur service que li donnarent. — 38 servit. Au lieu de Doons on pourrait proposer Cil Do. — 39 ans tous acomplis, vot. — 40 prou. — 41 Pepin l’amperieres. — 42 serou. — 43 gens, corps. — 44 Elle, nul. — 45ains, an, couraige monstré. — 46 Pour ce qui, hault paranté. — 47 Seignours, escrit, vous, demoustré. — 48 Qui n’, saiche. — 50 amours, Doz a amené. — 51 belle. — 52 Seignours, fut, jour davant. — 53 Avant dolent. — 54 gentil. — 55 Lea, an lassa. Il paraît manquer un vers. — 56 Cu .c. mars ou iijc au’s ce qu’il il est ; cf. Charroi de Nimes, v. 38. — 57 Au p. d. chastiautx. — 58 bours, villes, reces, fermetés.