Page:Anonyme - Courte esquisse des livres de la Bible.djvu/82

Le texte de cette page a été corrigé et est conforme au fac-similé.


sance de la prière de la foi. Elle est adressée aux douze tribus ; mais la foi en Christ et l’existence de l’assemblée y sont clairement reconnues, quoique la synagogue y soit mentionnée comme existant encore.


PREMIÈRE ÉPÎTRE DE PIERRE.

Les Épîtres de Pierre, tout en établissant la rédemption, traitent spécialement du gouvernement de Dieu : d’abord de son gouvernement en faveur des saints puis de son gouvernement dans le jugement des méchants. Les saints ne sont pas présentés comme ressuscités avec Christ, mais bien régénérés pour une espérance vivante par la résurrection de Jésus Christ, et poursuivant, comme étrangers, leur pèlerinage vers un héritage incorruptible, conservé dans les cieux pour eux, qui sont gardés par la puissance de Dieu par la foi, tout en attendant la révélation de Christ pour leur entière délivrance. Ils sont pourtant représentés com me recevant la fin de leur foi, le salut de leurs âmes. L’apôtre fait ressortir le progrès de la révélation de ce salut. D’abord, les prophètes, rendant par avance témoignage des souffrances de Christ et des gloires qui suivraient. Puis les mêmes choses proclamées dans l’évangile annoncé par le Saint-Esprit envoyé du ciel. Ensuite, la patience jusqu’à ce que la révélation de Jésus-Christ leur apporte cette grâce. « Espérez parfaitement en la grâce qui vous sera apportée à la révélation de Jésus-Christ. »

Sur ce terrain, ils sont appelés à marcher dans la