Page:Annales du Musée Guimet, tome 21.djvu/617

Le texte de cette page a été corrigé et est conforme au fac-similé.
471
ZEND-AVESTA : VISPÉRED. — KARDA 11
14 (30). des saints qui font le bien, des saintes qui font le bien 20 [1] ; des saints qui agissent ouvertement, des saintes qui agissent ouvertement v. Note 20 ; des saints qui font les belles œuvres, des saintes qui font les belles œuvres v. Note 20.
15 (33). Nous les consacrons aux bonnes Fravashis des justes, [qui sont] redoutables et victorieuses, au secours des justes 21 [2].
16 (34). Nous les consacrons au pieux Sraosha, à Ashi Vanuhi, à Nairyô-Saňha, à la Paix et à la Force triomphante 22 [3] ; au feu d’Ahura Mazda, et au grand Ratu ; à toute la création du Bien ; en sacrifice, prière, réjouissance et glorification.


23 [4] Nous les consacrons à Ahura Mazda, à Vohu Manô, à Asha Vahishta, à Khshathra vairya, à Speñta-Ârmaiti, à Haurvatât et Ameretât ; au Corps du Taureau et à l’Ame du Taureau ; au Feu d’Ahura Mazda, le plus prompt à venir des Amesha-Speñtas ; en sacrifice, prière, réjouissance et glorification.

24 [5] Nous les consacrons au Créateur Ahura Mazda, brillant, glorieux, esprit dans le monde des esprits, et aux Amesha-Speñtas ; en sacrifice, prière, réjouissance et glorification.

Nous les consacrons aux Génies des veilles, maîtres de sainteté ; à Hâvani, saint, maître de sainteté, pour sacrifice, prière, réjouissance et glorification…

Nous les consacrons à la Pleine Lune et au Vîshaptatha, saints, maîtres de sainteté ; en sacrifice, prière, réjouissance et glorification.

25 [6] Nous les consacrons aux Maîtres des êtres spirituels.....

Nous les consacrons à ces Maîtres qui sont maîtres de sainteté ; à Hâvani, maître de sainteté ; en sacrifice, prière, réjouissance et glorification.


Nous les consacrons au Créateur Ahura Mazda, brillant et glorieux, comme objet de réjouissance ; pour sacrifice, prière, réjouissance et glorification.


17 26 [7]. Nous les consacrons à Arezahi et Savanhi…
18. Nous les consacrons au mortier d’argent…
  1. 20. vohvarezàm…, haithyâvarezàm…, hvarshtàvarezâm ; trois formes différentes de la vertu active : vohvarez est l’homme qui fait le bien ; haithyàvarez est celui qui le fait ouvertement et sans crainte, qui par exemple se déclare Mazdéen au milieu des infidèles ; hvarshtàvarez « qui fait de bonnes actions » est le degré le plus actif de la vertu en œuvres.
  2. 21. Cf. Yasna IV, 6.
  3. 22. àkhshtihyâca hãmvaiñtihya : dvandva ; cf. Vp. VII, note 3.
  4. 23. Formule modelée sur Yasna I, 2.
  5. 24. Modelé sur Yasna IV, 7-22, en remplaçant 14 par Vp. I.
  6. 25. Reproduction complète de Vp. I.
  7. 26. §§17-18 Vp. X, 1-2.