Page:Annales du Musée Guimet, tome 21.djvu/141

Cette page a été validée par deux contributeurs.
cxv
ZEND-AVESTA, — INTRODUCTION, VIII : MATÉRIAUX



IV

Secours indirects. — Les secours indirects dont on a fait le plus usage dans cette traduction du Yasna et du Vispéred sont :
I. Dans la littérature pehlvie :
1° Le VIIIe et le IXe livre du Dìnkart, contenant l’analyse des vingt et un Nasks de l’Avesta, et entre autres du Varshtmânsar, paraphrase des plus serrées des Gâthas (traduit par M. West, dans les Pahlavi Texts, IV, 1892 ; voir pp. ciii-civ).
2° Le Nirangistàn, vaste compilation sur le rituel, qui résume et développe une partie du Nask Hùspàrâm et remonte directement à des rituels zends perdus (voir p. xciii). Un fac-similé d’un vieux manuscrit appartenant au Dastùr Hὸshangjî, de Puna, est en voie de publication aux frais du Pahlavi Texts Victoria Fund. Il contient un grand nombre de citations tirées de rituels zends aujourd’hui perdus : nous en donnons le texte à la fin du second volume.
3° Le Dàdistâni Dinìk, contenant les réponses de Mànùsheìhr, Dastùr de Pars et de Kirmân, à quatre-vingt-douze questions portant sur divers points de dogme, de culte et de droit. Mànûsheìhr porte ce titre de Dastùr dans une épître du même caractère datée de l’an 881. (Traduit par M. West dans les Pahlavi Texts, II, 1882 ; texte inédit.)
4° Le Minôkhard ou Livre de l’Intelligence céleste, ouvrage de l’époque sassanide, publié en texte pehlvi par le docteur Andréas[1], en texte pazend et en traduction anglaise par M. West[2].
5° L’Ardâ Virâf Nâmak ou la descente d’Ardâ Vîrâf aux Enfers, conte-
  1. The Book of the Mainyo-i-Khard, Kiel, 1882, in-4°.
  2. The Book of the Maxnyo-i-Khard ; the Pazand and Sanskrit texts… with an English translation, etc. ; Stuttgart-London, 1871, vol. in-8°. — M. West a donné une nouvelle traduction d’après le texte pehlvi dans les Pahlavi Texts, III, 1885.