Page:Alletz - De la démocratie nouvelle, ou des mœurs et de la puissance des classes moyennes en France - tome II.djvu/220

Cette page n’a pas encore été corrigée


DE LA DÉMOCRATIE NOUVELLE.

2~6

leur procurer les biens qu’elle recherche ellemême.

De cette maxime et des réflexions qui ont été déjà présentées, découle cette conséquence qu’un peuple doit aider, partout où cela lui est possible, l’établissement ou le maintien de la démocratie monarchique et catholique je veux dire que son système d’alliance d’influence, de conseils de guerre, de colonisation doit reposer sur ce principe.

Ainsi, ne jamais agir pour nuire, soit au catholicisme, soit à l’établissement des nationalités nouvelles, qui font les petits États; soit au principe de la royauté héréditaire transporter en tout lieu la civilisation, la liberté et la religion, telles sont les obligations respectives des nations les unes à l’égard des autres

Notre devoir est donc évidemment de faire descendre, en ce moment, la civilisation sur les rivages de l’Afrique d’y semer le christianisme et d’y répandre le bienfait des sciences et des arts.

Le séjour de la Compagnie anglaise dans l’Inde aura un résultat éminemment utile mais il est à regretter que des idées plus civilisatrices et plus chrétiennes n’aient pas présidé à cette domination.

L’expédition française en Egypte aurait pu avoir de grands effets si elle eût été conçue avec des vues plus généreuses. Cependant elle n’a pas été perdue pour la ci-