Page:Alletz - De la démocratie nouvelle, ou des mœurs et de la puissance des classes moyennes en France - tome II.djvu/172

Cette page n’a pas encore été corrigée


DR LA DEMOCRATIE NOUVELLE.

168

chaque province, telles que les avaient façonnées les coutumes locales, le respect de la royauté, l’enthousiasme militaire et la foi catholique. La Convention abolit ces fêtes liées à un ordre de choses écroulé; mais elle en rétablit d’autres en harmonie, par leur objet et leur appareil, avec les mœurs républicaines.

Napoléon prit beaucoup plus de soin d’occuper nos courages que de pourvoir à nos plaisirs; mais n’ëtaient-ce pas autant de fêtes dignes de l’impatience française que l’entrée de nos troupes dans toutes les capitales de l’Europe?

Les Bourbons ne nous ont offert pour spectacles publics que les cérémonies célébrées dans les temples en l’honneur de la religion ce n’était pas là que le peuple allait chercher ses plaisirs. Aujourd’hui, tout doit être mis en harmonie avec les lois nouvelles nous avons un ordre entier d’institutions, consacrées à la récréation des esprits, à fonder, dans un accord habile, avec la constitution. Je ne pense pas qu’aucun Français soit porté à me démentir quand je dirai que le plaisir est au nombre des plus importants objets dont la prévoyance du gouvernement doive s’occuper.

Nous arrivons maintenant à ce que nous avons appelé activité matérielle. Ses deux modes sont naturpUement ~gr/c~M~ et /f.