Ouvrir le menu principal

Page:Alletz - De la démocratie nouvelle, ou des mœurs et de la puissance des classes moyennes en France - tome II.djvu/170

Cette page n’a pas encore été corrigée


DE !.A DEMOCRATIE NOUVELLE.

~66

familles récompensées et de toute la commune à laquelle elles appartiendraient l’air de fête répandu sur les visages et les habits ces mœurs champêtres dans leur simple et touchant éclat, et une cérémonie toute religieuse célébrée en commun par les pasteurs des communes victorieuses, voilà une institution facile à créer et pleine d’harmonies attendrissantes; voilà un jour de spectacle, de plaisir, de gloire pour le peuple des campagnes.

L’ouverture de l’exposition des produits de l’industrie donnerait lieu à une fête nationale, et la distribution des médailles d’or et d’argent, qui suit cette exposition, pourrait aussi amener, dans les départements, des fêtes locales pour célébrer le triomphe des citoyens qui ont honoré le lieu de leur naissance. Un puissant et généreux moyen de travailler en grand à la régénération des mœurs publiques, en satisfaisant en même temps à cet amour du plaisir, qui est dans les passions du peuple, serait de donner, de temps en temps, des représentations gratuites dans les premiers théâtres de la capitale; là on aurait soin de n’offrir au public que des ouvrages dramatiques faits pour élever le* cœur, inspirer la vertu et attacher les hommes au repos, à la gloire et, à la prospérité de leur pays. Ces ouvrages seTaient composés aux frais du gouvernement par