Ouvrir le menu principal

Page:Alletz - De la démocratie nouvelle, ou des mœurs et de la puissance des classes moyennes en France - tome II.djvu/165

Cette page n’a pas encore été corrigée


LIVRE VU!, CHAP. Ut.

n. 11 1

de l’oubli et des nécessites de l’existence. La lumière du génie n’est pas comme celle que répand le feu matériel; celle-ci ne perd rien de sa pureté, quels que soient les aliments qu’elle dévore; celle-là emprunte ses qualités des objets qui la nourrissent. En ouvrant aux lettres et aux arts des sources de gloire et de fortune, vous aurez bientôt épuré leur action; appliqués à des objets purs et élevés, ils deviendront eux-mêmes un noble et utile pouvoir.

Établir un budget spécial pour les lettres, les sciences et les arts augmenter le nombre des membres de l’Institut accorder un traitement élevé à chacun des membres des diverses académies obliger ces corps savants à répandre la lumière sur toutes les œuvres de l’esprit; à tirer de l’obscurité le mérite naissant; à suivre enfin, avec exactitude, tout le mouvement du génie français tels sont quelques uns des moyens placés entre les mains du gouvernement pour amortir, au profit de la grandeur, de la paix et de la vertu de la nation, l’ardeur des ambitions politiques et l’élan désespéré des esprits vers une célébrité souillée.

Il nous semble qu’il existe un trésor de pratiques de gouvernement dans l’emploi bien entendu des lettres et des arts. Si gouverner les hommes c’est disposer de leur volonté, on les conduirait