Page:Allart - Les Enchantements de Prudence.djvu/33

Cette page n’a pas encore été corrigée


chez Pyrrhus. N’obtenant pas la satisfaction qu’elle se croyait en droit d’exiger, comme la fille d’Hélène elle se frappe de plusieurs coups de poignard. D’Herblay la soigna jusqu’à parfaite guérison ; mais, plus effrayé qu’attendri, il ne put se déterminer à reprendre des chaînes si pesantes ; la fierté de sa maîtresse, d’ailleurs, l’en débarrassa. Cette aventure ne lui nuisit pas près des dames.

    » Qu’un amant, mort pour nous, nous mettrait en crédit ! »

Il ajoute : « Mademoiselle Desgarcins quitta le théâtre à cette occasion. Ce fut une perte pour l’art. Cette actrice n’était pas belle de figure, mais elle était faite à ravir, et elle avait une de ces voix qui attendrissent les cœurs les moins sensibles. Nescia mansuescere corda.

« Par cette mélodie à laquelle M. de Fontanes ne put pas résister, elle désarma des brigands qui, après l’avoir enfermée pour l’assassiner, lui permirent de ne mourir que de sa frayeur, ce qui arriva quelques mois après[1]. »

Mon père, par son habileté, s’était créé un cabinet d’affaires très-important, en crédit près des ministres et du conseil d’État, et qui gérait les intérêts des grandes villes de France et des villes conquises, Lyon, Toulouse, Bordeaux, Marseille, Anvers, Liège, Aix-la-Chapelle, etc., etc. Le mari de Laure l’appuyait au conseil d’État, et mon père secondait son crédit d’une maison très-animée, où il recevait une société spirituelle et distinguée. Ma mère, qui avait beaucoup de vertu, de mérite et d’esprit et

  1. Souvenirs d’un sexagénaire, 1833.